Les SR Delle étaient descendus au plus bas. Une nouvelle équipe dirigeante s’active pour redorer le blason du club. Le derby de dimanche arrive à point nommé.

Un derby Delle – Grandvillars avec un enjeu non négligeable ne remonte pas forcément à des temps immémoriaux. Certes. Mais cette affiche reine du Sud Territoire suscite tout de même bien plus qu’un petit intérêt. Pas pour discuter de la suprématie dans ce fief terrifortain, non!

Car si les SRDelle ont un passé bien plus illustre que le FCG, quand la cité des Cariatides vibrait aux exploits de son équipe phare peu après le milieu du siècle dernier en championnat de France amateurs, aujourd’hui Grandvillars évolue dans un autre monde que Delle, plus huppé.

« Grandvillars est meilleur que nous à tous niveaux ! »

La troupe du président Rayot a cependant beau évoluer en 2018, cinq échelons plus haut que le club dellois, elle tâchera de ne pas faire les 5 km qui séparent les deux villes la fleur au bout du fusil.

Du côté des Fromentaux, Alexandre Duplus, l’un des hommes à tout faire des SRD, apprécie que son club réapparaisse épisodiquement sur le devant de la scène. « On se réjouit vraiment de disputer ce match. Grandvillars est meilleur que nous à tous les niveaux, mais la coupe réserve toujours des surprises. L’année dernière, on avait perdu avec les honneurs contre Besançon Foot au 4 e tour. On fera peut-être mieux », espère le grand frère de Frédéric, l’ex-pro du FCSM, aujourd’hui joueur à Louvainen Belgique, Alexandre qui cumule les postes de salarié du club, responsable de l’école, entraîneur des U9, coach des U15 et joueur de l’équipe 1.

Remarquez que, dans ce club en totale reconstruction, le président Jonathan Basset est aussi le coach de l’équipe 1. « On a dû tout reprendre à zéro ; ce n’est pas évident. Mais on ne se plaint pas. On a déjà 250 licenciés et un projet-club

auquel on se tient. C’est-à-dire qu’il faut déjà qu’on fasse oublier la réputation ternie des SRD où l’on parlait, juste avant que l’on revienne avec quelques anciens il y a deux ans, surtout de violence. Franchement, si j’avais un enfant qui aime le foot, jamais je ne l’aurais mis aux SRDelle. Aujourd’hui,on arrive à faire des équipes avec des gamins des cités et des villages des alentours. C’est notre projet. » Sachant que l’équipe U15 donne déjà de belles satisfactions. Et l’équipe 1 aussi ! «On est reparti de tout en bas et on a gravi deux échelons en deux ans pour se retrouver en Départementale 2 ».

Les Moustafi, Ambs, Ben omar, Chatelain, Hamidi, Caillet… et Duplus sont prêts à faire frémir les hommes de Gérald Pisani, lequel connaît, très, très bien les Fromentaux : cet ancien Dellois est le responsable du complexe sportif !

Nos partenaires